L’établissement des bois

Les signes d’établissements permettent de connaître, à tout moment, la place de chaque pièce composant tout, où partie d’un meuble. Ils permettent de savoir également, grâce à des symboles simples, quel usinage sera fait sur chaque pièce (rainure, languette, feuillure, etc…). On peut grâce à ces signes, repérer toutes nos pièces et tous nos assemblages avant l’usinage.

Le plus important est que ces signes nous permettent également de repérer nos surfaces de référence. C’est à dire la face qui devra toujours se trouver sur la table de la machine lors de l’usinage. Ainsi toutes nos usinages seront calibrés selon la même référence et améliorera notre précision.

Les pieds, montants et battants

etablissement-1

 

Le signe « f » est utilisé pour marquer sa face de référence.

 

Le signe « E » lui permet de différencier deux pièce qui ont la même utilité dans un meuble mais pas la même place.Prenons l’exemple de deux montants, 1 à gauche du meuble et uns à droite du meuble. Afin de ne pas se tromper dans l’assemblage final on appose la marche « E normal » sur la pièce de gauche et le « E inversé » sur la pièce de droite. Ainsi on ne peut pas se tromper.

Les traverses

Ce signes permet tout simplement de bien repérer l’ordre de ses montant dans l’assemblage. Le fait qu’il soit évasé permet de bien raccorder les montants les 1 au dessus des autres.

etablissement-2

 

La rainure

Les rainures sont des « moulures » fines et creuses permettant d’y imbriquer des panneaux, des languettes, ou autres.

rainure

La languette

La languette est le complémentaire de la rainure. Elle s’insère dans la rainure.

languette

La feuillure

La feuillure est une moulure creuse réalisée sur une arrête. Elle permet entre autre d’augmenter la surface de nos collages et donc d’assurer une plus grand résistance à l’effort mécanique.

feuillure

Exemple d’un assemblage complexe

exemplecomplexe-1

 

Voilà un exemple relativement complexe d’enchaînement d’assemblages que l’on pourrait avoir à réaliser. Il est évident que nos bois doivent être repérés afin de ne pas se tromper. Rien ne vous empêche d’inventer vos propres signes du moment que vous vous y retrouviez.

Les tenons

Sur cette image le trait de coupe représente l’excédent de bois à enlever pour avoir la longueur finale de notre tenon. Les traits de coupe sont représentés par une croix.tenon

Les mortaises

Sur cette image le principe reste le même, le trait de coupe est représenté par une croix et permet de supprimer l’excédent de bois de notre montant.

mortaise

Voilà, j’espère vous avoir aidé a comprendre le principe et l’utilité de l’établissement des bois. A vos crayons !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :